Une envie de troquer votre ancienne voiture contre un modèle plus récent et plus design ? C’est une bonne chose, mais sachez qu’il existe des choses auxquelles vous devez penser avant d’investir une somme considérable dans l’achat de votre nouvelle voiture. Alors, découvrez dans cet article les questions qu’on doit se poser pour faire le bon choix.

Informations importantes pour l’achat : le dossier du véhicule

L’achat d’un véhicule est toujours un véritable plaisir, quel que soit son kilométrage. On a hâte de se retrouver derrière son volant et d’aller faire un petit tour. Toutefois, avant de signer le contrat d’achat, prenez la peine de bien vérifier son dossier pour éviter les mauvaises surprises. Tout d’abord, il est impératif de se demander sur sa vie. S’il s’agit d’une « première main », cette question n’est pas très valable, puisque le propriétaire vous présentera dans tous les cas un carnet d’entretien rempli. Mais si c’est une voiture d occasion, il est possible que l’ancien propriétaire ait changé maintes fois les pièces. Ainsi, pour vous assurer de l’état de la voiture, épluchez la moindre facture. Ainsi, vous pourrez savoir si le véhicule de votre choix pourra tenir encore pendant quelques années.

Le carnet d’entretien

Le carnet d’entretien est important quand on achète une voiture d occasion. Grâce à lui, vous pourrez savoir si des révisions ont été correctement effectuées aux périodes préconisées par le constructeur. Comme cela, vous achèterez votre voiture en étant conscient des contrôles basiques, mais vous pourrez aussi savoir si des opérations mécaniques importantes ont été réalisées. Cela concerne aussi bien le remplacement des pièces que la courroie de distribution. Si le vendeur n’est pas capable de vous présenter un carnet d’entretien méticuleusement rempli, soyez méfiant, car la voiture n’a peut-être pas reçu tous les entretiens dont elle a besoin. Ainsi, vous êtes susceptible d’acheter un véhicule en piteux état.

L’essai routier : très indispensable

On n’achète pas un véhicule comme on achète un vulgaire appareil. Même les vêtements, on les essaye avant de les emballer. Alors, vous ne devez en aucun signé un quelconque contrat sans avoir essayé le véhicule sur route. Avec un concessionnaire, vous obtiendrez systématiquement satisfaction, mais avec un courtier, vous risquerez de faire face à un refus. Dans le cadre de l’essai, démarrez le moteur et tendez l’oreille pour détecter les moindres bruits. Si vous entendez des bruits de cognements, passez votre chemin. Après le démarrage, vérifiez l’embrayage, la boite de vitesses, le freinage, les fumées d’échappement, etc.

L’examen statistique

Ce genre d’examen est très déterminant dans le processus d’achat. Si vous n’y connaissez pas très bien en mécanique, mieux vaut vous faire accompagner par un expert pour éviter toutes sortes de pièges. Les conseils d’un ami ou un professionnel qui connait bien la mécanique seront précieux dans votre choix. À noter que vous devez inspecter minutieusement votre futur véhicule sous toutes les coutures, intérieures et extérieures. Aussi, lorsque le vendeur vous donne un rendez-vous pour voir la voiture avec vos propres yeux, exigez un rendez-vous en plein jour, car dans la pénombre ou sous la pluie, vous serez incapable de déceler les rayures et les défauts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *